Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94

Speciman-formation-e-learning.jpg

3 idées répandues mais erronées sur l’e-learning

Les MOOCs sont de plus en plus présents (cf. mon article Formation professionnelle : un point sur l’e-learning et les MOOCs), les outils numériques (logiciels, applications, SMS…) de formation se multiplient, les supports informatiques se diversifient (smartphone, tablettes,…). L’e-learning – ou le blended learning – se développe donc progressivement dans l’univers de la formation professionnelle.

Cependant, certaines idées ont la vie dure dans l’inconscient collectif à propos de la formation à distance. J’en ai retenu 3 qu’il me semble important de remettre en cause.

L’e-learning intervient sur les connaissances des collaborateurs, il n’a pas d’action sur leur comportement.

FAUX : si l’on appréhende bien l’intérêt de l’e-learning pour transmettre des savoirs théoriques, ou des gestes techniques à travers une vidéo par exemple, il serait inexact de limiter là son champ d’action.
Certains outils (comme les serious games qui impliquent directement l’apprenant, ou la simulation, ou encore l’apprentissage immersif…) permettent ainsi d’agir sur les réflexes, postures ou comportements.
L’e-learning peut donc impacter le savoir-être des apprenants.

L’e-learning concerne seulement les jeunes

FAUX : l’outil numérique est de mieux en mieux maîtrisé par les seniors (par exemple, près d’un acheteur en ligne sur deux est un senior).
Il est vrai cependant que certains collaborateurs peuvent être réticents à l’e-learning : ils assimilent plus aisément des savoirs dispensés par un formateur « réel » ou préfèrent de « vrais » réseaux aux réseaux virtuels souvent utilisés en e-learning. Pour ces personnes, un coaching ou une courte formation présentielle peut aider à franchir le pas du numérique. Leurs freins ne doivent pas les faire sombrer dans une « faille digitale » : les connaissances et compétences de ces collaborateurs sont utiles à l’entreprise !
C’est d’ailleurs un point qui rend le blended learning parfois plus efficace que le seul e-learning : c’est à évaluer en fonction de l’objectif pédagogique, du public ciblé et des techniques envisagées par l’organisme de formation.

L’e-learning coûte moins cher que le présentiel à l’entreprise

FAUX : le présentiel ou le blended learning sont souvent plus économiques que la formation à distance !
Concevoir des modules dédiés à la problématique posée par l’entreprise (sur-mesure pour être parfaitement adaptés à son secteur, à sa cible,…), mettre en place cette solution digitale (serveurs d’hébergement, maintenance même de la solution choisie…) induit généralement un coût supérieur à une prestation équivalente en présentiel ou en blended learning.
Une formation e-learning diffusée sur plusieurs sites peut en revanche s’avérer rentable : son développement restera cependant plus long que celui d’une formation présentielle.

Quel que soit votre besoin de formation professionnelle, Speciman vous apporte une solution : rencontrons-nous pour l’évoquer et mettre en place ensemble une prestation sur-mesure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *