Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Management-boiron.jpg

Boiron vs Google : l’efficacité d’un management social qui n’a rien d’homéopathique !

Google communique beaucoup sur les 20% de temps libre accordés à ses employés, et fait rêver des générations de salariés.
Mais pas tous ! D’autres entreprises ont – parfois depuis plus de 30 ans ! – une politique sociale qui n’a rien à envier à la firme de Mountain View.

Un certain management à la française

Oscillococcinum, Sédatif PC : ces noms vous disent quelque chose ? Ce sont deux produits homéopathiques des laboratoires Boiron. Boiron est leader mondial de l’homéopathie. Entreprise en pleine santé, Boiron a dégagé en 2015 un bénéfice net de près de 75 millions d’euros.
Comment ? Notamment, d’après son patron, Christian Boiron, en portant attention au bien-être de ses salariés. Deux exemples :

Joëlle a 60 ans et va partir en retraite en 2018. Depuis 2 ans déjà, elle réduit progressivement son temps de travail et assure ainsi une transition douce entre sa vie professionnelle et son futur de retraitée. Cela lui laisse du temps pour s’adonner à son sport favori, le longe-côte. Elle aborde la retraite avec sérénité : une sérénité qui rejaillit sur la qualité de son travail aujourd’hui.

Cela vous semble séduisant ? C’est plus que cela : la réduction de son temps de travail n’a pas affecté son salaire !

Denis a 49 ans, il vient de perdre son épouse, malade. Au cours des 18 derniers mois, il a bénéficié de 105 heures à passer auprès de sa femme, réparties comme il le souhaitait. Et là encore sans perte de salaire.

Financer les projets des employés pour renforcer leur bien-être et leur implication au travail

Préparer sa retraite, accompagner un parent malade sont deux exemples parmi 30 des accords passés entre la direction et les salariés, destinés à « favoriser l’épanouissement des salariés au sein et en dehors de l’entreprise ».
Projet humanitaire, reprise d’études, écriture d’un livre… autant d’activités souhaitées par des salariés et financées par Boiron grâce à un budget dédié (distinct de celui du Comité d’Entreprise) : c’est un demi-million d’euros qu’a ainsi investi Boiron en 30 ans dans le bien-être de ses employés.

Christian Boiron, à l’origine de ce management social, reste très pragmatique : il ne veut pas seulement le bonheur des gens mais l’efficacité de son entreprise. Mais il remarque que c’est en augmentant le bonheur des gens qu’il optimise cette efficacité.

Avec une ancienneté moyenne de 18 ans au sein de son entreprise, il ne perd pas non plus de temps à former des salariés comme d’autres entreprises qui connaissent un turn-over important

Au temps où il semble normal aux salariés de faire des concessions et d’être heureux d’avoir un emploi, la réussite appartient aussi aux entreprises qui prennent d’autres options de management…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *