Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94

Speciman-intelligence-economique-regles.jpg

Intelligence économique : 6 règles à suivre par le veilleur pour une information pertinente

 

Nous avons vu dans un précédent article (« Intelligence économique et management : un fonctionnement en 3 étapes ») la différence entre « connaissance » et « information », et l’importance pour le veilleur de repérer l’information qui lui sera utile.

Cela nécessite notamment une méthode de « veille » (surveillance de l’environnement) qui va permettre au manager de transformer l’information « pertinente » en connaissance pour l’entreprise, en s’appuyant sur ses compétences propres, les connaissances déjà acquises,…

Voyons quelques règles utiles – parfois basiques, mais souvent omises –  à suivre, relatives à cette information « pertinente ».

 

1. Écarter tout a priori, toute interprétation

Il s’agit bien là de rechercher de l’information : c’est une étape qui nécessite de rester le plus « neutre » possible, sans interpréter l’information ni la juger. 

Interpréter rend l’information subjective, et l’écarte de la réalité. L’information pertinente s’inscrit dans la réalité telle qu’elle est, il s’agit de la considérer ainsi. Son contexte est indissociable et ne doit être dissocié, faute de perdre de l’information. Rester ouvert, neutre, permet de capter une information pertinente qui pourra enrichir ses connaissances.

 

2. Partager l’information

Une information confisquée, qui n’est pas exploitée, n’est pas une information pertinente : elle reste stérile et ne produit pas de connaissance. L’information pertinente doit s’inscrire dans un processus dynamique de traitement et de partage.

 

3. Veiller les concurrents ou d’autres structures très éloignées

Il faut considérer le concurrent comme un fournisseur potentiel d’informations pertinentes : il n’est pas nécessairement un ennemi. Le regard du veilleur ne doit pas être belliqueux à son endroit, le concurrent existe, il est ce qu’il est. L’entreprise peut en tirer des informations pertinentes dans une saine dynamique de partage, tant que les deux parties s’y retrouvent : il n’est pas rare qu’une information « coproduite » soit plus riche que la somme des informations générées par chacun.

De la même façon, des entreprises connexes non concurrentes peuvent constituer des sources d’informations pertinentes en intelligence économique, même si elles sont de secteurs très différents. Il se peut en effet qu’elles utilisent des connaissances ou développent des techniques transposables aux caractéristiques managériales qui intéressent le veilleur.

 

4. Prendre en compte ce qui existe en interne dans sa propre entreprise

Contrairement à ce que pense trop souvent le veilleur, les informations pertinentes issues de sa propre entreprise ne sont pas forcément les plus aisées à capter. Et il faut avoir une vision claire et objective de son entreprise pour y retrouver l’information que l’on cherche : effectuer une recherche sur un sujet déjà exploré par d’autres collègues n’est pas seulement une perte de temps, cela altère surtout la compétitivité du veilleur.

 

5. Rester maître des informations pertinentes recueillies

Saisir des opportunités mais protéger l’information que l’on détient semble une évidence : les veilleurs l’oublient pourtant souvent. Les informations pertinentes divulguées par mégarde à des concurrents ne permettront pas de déboucher sur des connaissances utiles : elles perdent leur caractère pertinent.

 

6. Rester éloigné de l’espionnage

Un bon veilleur est un veilleur efficace, qui travaille sur la durée et s’écarte de tout comportement délictueux qui pourrait se retourner contre lui et contre son entreprise.

Il prend lui-même des mesures (simples) pour ne pas divulguer, même par mégarde, des informations pertinentes : confidentielles, elles sont par exemple exclues de toute discussion informelle dans un lieu public.

 

À travers Speciman, nous pouvons mettre en place une méthode de veille permettant de recueillir des informations pertinentes pour une intelligence économique efficace. Contactez-moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *