Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Speciman-management-differencie.jpg

Managers : accueillez dans votre équipe des collaborateurs qui ne vous ressemblent pas !

Un nouveau poste est à pourvoir au sein de votre équipe. Vous avez défini les compétences nécessaires et attendues, et tenez à assurer l’homogénéité de l’équipe pour atteindre ensemble les objectifs fixés. 

Mais la richesse de votre équipe ne réside-t-elle pas aussi dans l’hétérogénéité, ou du moins la complémentarité ?

Nous pouvons avoir naturellement tendance à prendre fortement en compte la culture de l’entreprise, et à chercher un nouveau collaborateur qui « colle » à cette culture comme à celle de l’équipe. Il est, de ce fait, habituel de vouloir constituer un groupe partageant les mêmes affinités. 

Mais le futur collaborateur le plus contributif à la réussite du collectif est-il celui qui nous ressemble ou qui ressemble à l’idée que nous nous en faisons ?

En collaboration avec les RH, il faut que le manager s’implique pour mettre en place une complémentarité culturelle dans l’équipe !

Une enquête de 2009* toujours d’actualité montre que les entreprises dans lesquelles la diversité est la plus importante ont en moyenne un chiffre d’affaires de 15% supérieur à celui de leurs concurrents plus « homogènes ». C’est naturel : de l’hétérogénéité (ou de la complémentarité) naît une plus grande créativité, des points de vue différents, des expériences variées qui vont enrichir l’équipe. Et si cela se construit sur un socle de valeurs commun, c’est encore mieux.

Le manager, en mettant en place un management différencié, devra certes fournir des efforts en matière d’écoute, de compréhension, d’adaptation. Gageons qu’il s’y retrouvera en matière de performance collective et individuelle.

Travailler sur le thème du management différencié est au cœur de mes activités à travers Speciman : rencontrons-nous pour en parler. 

 

*Cedric Herring, sociologue à l’Université de l’Illinois 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *