Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Faites Enfin De Votre Passion Votre Activité Professionnelle

Et si vous faisiez enfin de votre passion votre activité professionnelle ?

Vous êtes submergé de travail, un rien vous agace, vous peinez à prendre du recul ?
Ou bien, vous vous ennuyez, le quotidien au travail ne vous fait pas – ou plus –  rêver ?

Transformez votre passion refoulée en activité professionnelle !

Dans un coin de votre esprit, une passion sommeille… Largement étouffée par votre « surmoi » et votre mode de vie actuel, vous y songez cependant de temps en temps.

Attention, nous parlons ici d’une passion envisagée comme activité professionnelle potentielle ! Si votre rêve est de passer le restant de vos jours sur une plage de sable fin à compter les cocotiers, je ne peux rien pour vous !
Produire du fromage de chèvre en Bourgogne peut en revanche figurer parmi les options que nous évoquons ici… et que nous allons prendre pour exemple au fil de cet article.

Remarque : J’ai délibérément choisi ici un cas de reconversion qui reprend sans doute de très nombreuses problématiques n’apparaissant pas dans toutes les reconversions plus simples d’approche.
Si vous souhaitez créer des bijoux, ou réaliser et vendre des vêtements, la transition sera plus douce, et peut même s’envisager, dans un premier temps, en concomitance avec votre emploi actuel.

Alliez passion et raison : soyez prudent dans la construction de ce nouvel avenir professionnel

Vous avez actuellement un emploi, c’est déjà une situation très enviable.

Laisser tout tomber pour une passion, est-ce bien raisonnable ? La réponse est NON : une passion est par essence hors de la sphère de la raison.

Cela dit, qui a dit qu’il fallait toujours être raisonnable ?
Vous avez parfaitement le droit de sortir du quotidien morose et qui phagocyte vos journées pour envisager un travail en lien avec vos aspirations profondes.
Sachez néanmoins qu’un tel projet est à la fois l’aboutissement d’un rêve, mais aussi intrinsèquement une rupture. Il y a une part de deuil de votre vie actuelle qu’il va falloir assumer : votre situation établie, l ‘éventuelle sécurité de votre emploi actuel et de vos revenus, les remarques (trop) prudentes de votre entourage…

Vous allez gagner en épanouissement dans ce dont vous avez toujours rêvé, en une forme (relative) d’indépendance, et laisser votre créativité s’exprimer.

Mais autant mettre toutes les chances de votre côté.

Possédez-vous toutes les connaissances qui vous seront nécessaires dans cette future activité ? Lisez, rencontrez, profitez de vos week-ends ou de vos vacances pour approfondir la question. Pensez aussi à votre CPF ! Réduisez, si nécessaire et si possible, votre temps de travail pour mieux appréhender votre projet.

C’est là que vous allez vous renseigner sur le quotidien de l’élevage de chèvres, la race des animaux, les normes d’hygiène, les contraintes imposées au laboratoire de transformation du lait en fromage… Passez une partie de vos vacances à la ferme !
Nous le voyons, c’est une accumulation d’informations «théoriques» et concrètes qu’il faut envisager.

Commencez à générer un planning

Avant de vous lancer, il vous faut avancer dans la concrétisation de ce votre projet sans encore passer à l’action. Ce peut être frustrant et peu agréable, mais c’est une étape nécessaire pour faire de votre passion une réalité viable et épanouissante.

Avez-vous repéré un terrain pour votre futur élevage de chèvres ? À quel coût ? Ou reprenez-vous un élevage existant ?
Songez à votre filière de vente (marchés, commerces de proximité, vente à la ferme, AMAP…), avec les supports de communication et de transport afférents. Pensez à la camionnette, à la publicité locale, construisez une vraie démarche marketing (un logo, un positionnement dans votre secteur, un site web, l’animation de réseaux sociaux…) en évaluant clairement ce dont vous vous occuperez seul et ce que vous confierez à des partenaires professionnels.

Ne surévaluez pas votre énergie : concentrez-la sur votre passion.

Vous n’avez peut-être pas envie de passer vos nuits sur Internet pour promouvoir vos produits : des professionnels savent le faire mieux que vous ! Le but n’est pas de vous amuser derrière votre écran, mais de vous faire connaître et de vendre.

Le « business plan » du banquier est un support, mais au-delà, construisez un planning concret, réel et totalement détaillé de chaque étape de votre projet : il s’agit bien de savoir quand se passe quoi, avec quel impact sur votre activité, votre trésorerie,…

Lancez-vous, passionnément !

Vous avez un grand avantage sur de nombreux porteurs de projets professionnels : votre future activité vous passionne !

Vous avez donc une envie, une implication, mais aussi une écoute et une attention qui ne sont pas si fréquents dans ce cadre.

Vous savez bien que votre future vie ne correspondra pas à l’idée fantasmatique que vous vous en faites. Cependant, l’épanouissement et la maîtrise de votre activité vont aussi bouleverser l’image que vous avez de vous au sein de la société, et vous rapprocher de cet idéal.

Vous avez mené à bien les étapes précédentes : laissez l’énergie associée à votre passion passer à l’action !

Nous le voyons, la difficulté est de jongler entre l’impulsion inhérente à la passion et la « vraie » vie, afin de mettre toutes les chances de votre côté. C’est une période transitoire qui peut s’avérer frustrante, démotivante. Alors surtout ne baissez pas les bras.

Songez à vous faire aider.

Au-delà de l’habituel « bilan de compétences », de nombreux outils peuvent transformer votre projet en réussite.

  • une formation (dans la vente, la négociation, la relation client, le développement personnel, l’accompagnement au changement…),
  • un suivi et une assistance pour gravir chaque marche de cette reconversion,
  • un coaching de carrière pour mettre en avant des compétences auxquelles vous ne pensez même pas, pouvant provoquer le « déclic » qui résoudra bien des problèmes…

Pensez-y, le regard extérieur d’un professionnel du changement est souvent précieux.

Et si vous contactiez d’ores et déjà Speciman pour en parler ?

Pourquoi Speciman ?

Pour vous adresser à une structure à dimension humaine, qui travaille avec des entreprises de tous les secteurs et de toutes les tailles mais aussi avec des particuliers, qui ne vous propose pas des « packages » préfabriqués mais une assistance sur-mesure, auprès de vous, sur le terrain.

Et parce que les compétences de Speciman sont reconnues : Speciman est référencé dans DATADOCK et que les formations Speciman sont certifiées par Bureau Veritas à travers sa certification VeriSelect.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *