Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Entreprise-famille

L’entreprise n’est pas une grande famille

Vous avez de la chance : votre manager considère l’équipe comme une grande et belle famille. C’est un acte fort, qui vous touche, vous vous sentez effectivement proche de vos collègues et de votre supérieur, et l’ambiance de travail est agréable, voire passionnante.

Mais ce lien « familial » est-il réellement un avantage… ?

Votre manager n’est pas un père pour vous

Une entreprise ou une équipe sont sans rapport avec une famille. Au sein de la famille, ce sont des liens de filiation qui vous nouent aux autres membres. Dans l’entreprise, il s’agit d’un lien contractuel. Et si vous ne pouvez pas changer de famille – pour le meilleur ou pour le pire d’ailleurs ! – rien ne vous empêche de changer d’entreprise ou de manager.

Cette assimilation de l’équipe ou de l’entreprise à la famille est délétère. Donnons-en quelques exemples.

Les secrets de famille

C’est bien connu, chaque famille a ses secrets. Pourquoi ? Parce que le silence s’installe parfois dans la famille lorsqu’un problème (grave) se présente.

Dans l’entreprise en revanche, le silence n’est pas de rigueur. Il ne faut pas qu’un malaise persiste ou qu’un problème s’installe et s’enkyste dans des relations manager/collaborateurs. On a toujours le droit à la parole – attention, avec subtilité et diplomatie ! – même en période de crise.

L’amour filial

Dans la famille, impossible à des parents de préférer un enfant à un autre : ils les aiment autant – quoique parfois différemment. Ainsi, s’il peut y avoir un « petit chouchou », les enfants sont traités de façon équitable.

Dans l’entreprise en revanche, l’équité n’est pas une norme implicite. Si vous ne faites pas régner l’équité, si vous ne revendiquez pas votre juste part (de la rémunération, des avantages, des dossiers intéressants…), il y a peu de chance que votre « père/manager » vous les attribue ultérieurement.

Le « bénévolat » familial

Il est normal d’effectuer des tâches au sein de sa famille, pour rendre service, pour participer à la vie quotidienne… sans rémunération ! Sortir les poubelles ou repeindre la chambre du petit neveu sont bien sûr des tâches « bénévoles ». C’est une contribution à la vie familiale.

Au sein de l’entreprise, chacun a une valeur, qu’il doit connaître et savoir défendre. C’est normal. Les sentiments n’ont pas lieu d’être en la matière – sauf cas exceptionnels : vous ne travaillez pas pour la famille mais pour un employeur. Quel serait votre prix si vous étiez chez le concurrent ? Vous valez la même chose à votre poste (prenant en compte les avantages à côté, bien sûr).

 

En conclusion et pour aller plus loin

Bien sûr, tout se passe bien avec votre manager et avec l’entreprise dans laquelle vous travaillez. Mais vous n’y êtes pas en famille. Il faut savoir prendre le recul mental qui s’impose : vous y êtes employé car vous avez des compétences et des connaissances, un savoir-faire que vous fournissez contre un salaire. N’envisagez pas ce cadre comme étant le cadre familial : vous risqueriez de déchanter en période de crise… comme à l’inverse, vous avez le droit de vous soustraire à ce cercle professionnel en allant voir ailleurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *