Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Atteindre-resilience

L’indispensable changement en temps de Coronavirus (aussi) : des pistes pour atteindre la résilience

Vous êtes manager et les temps sont difficiles. Le coronavirus touche vos collaborateurs ou leurs proches, il faut pallier les absences. Le télétravail s’impose, vous devez animer votre équipe à distance, avec les difficultés que peut poser pour certains le télétravail. Vous-même êtes en télétravail et assurez les relations en distanciel, tant avec la direction qu’avec votre équipe.

Faut-il le préciser, ces impératifs imposent un changement aussi radical qu’urgent dans la façon de manager.

Vos concurrents et partenaires sont dans le même cas. Pourtant, vous le savez, certains d’entre eux vont être lourdement impactés par la situation, quand d’autres vont s’en sortir, peut-être même plus forts qu’avant.
Il s’agit pour vous d’agir pour faire partie de ces derniers.

La différence entre ces deux groupes ?

Il y a bien sûr la nature et le contexte de chacun dans la conjoncture actuelle. Dans les domaines de l’événementiel par exemple, il semble bien difficile de n’être pas particulièrement touché actuellement, plus que dans le secteur du développement informatique par exemple.

Mais une autre raison intervient : la résilience. J’ai déjà évoqué cette capacité – tout à fait dans l’air du temps – dans mon précédent article « (Re)confinement et résilience au travail (aussi) ».

Concrètement, quelles sont les bonnes techniques à suivre pour (essayer de) faire preuve de résilience ?

Faire admettre le changement

De façon générale, c’est une étape délicate. Il faut beaucoup communiquer – et pas seulement en informant par e-mail – pour rendre la situation claire aux membres de l’équipe et amener la nécessité du changement. Il y a toujours des résistances au changement, des peurs parfois. Il s’agit d’y répondre, de comprendre et de rassurer, d’être transparent, de parler des problèmes nouveaux et inévitables que pose la situation, donner des pistes de solutions.

Dans la situation de pandémie actuelle, cette situation est différente. Les médias relaient toutes les bonnes raisons qui imposent de s’adapter aux contraintes en vigueur. Rares sont les individus qui pensent que tout doit rester comme avant.
L’impératif de changement est, aujourd’hui, déjà admis par la grande majorité.

Se reposer sur les compétences de chacun

Vous gérez une équipe, avec des compétences individuelles mais aussi une intelligence collective. Ces deux caractéristiques doivent vous amener à lui faire confiance et à mener, ensemble, les réflexions sur le changement à mettre en place.

Ne pensez pas que vous savez mieux que vos collaborateurs. Ils sont experts, plus que vous, dans leur domaine. Votre travail est de manager, vous ne maîtrisez pas mieux qu’eux la situation. Vous devez tous, ensemble, trouver les voies pour mettre en place une nouvelle façon de travailler.
Votre équipe est votre alliée et n’est pas un concurrent, vous formez un groupe de confiance avec elle, et ensemble allez trouver la voie de la résilience.

Comme à l’habitude, donner un cadre et un but, pas plus

Organiser le changement invite souvent à dire qui va faire quoi et comment. C’est aussi une façon de VOUS rassurer. Pourtant là encore, vous vous adressez à un public d’experts et vous ne détenez pas une vérité universelle.

Trop borner la situation va probablement générer des freins, des réticences voire de l’immobilisme, ça n’est pas une voie constructive. Il ne s’agit cependant pas de laisser chacun « en roue libre », mais bien plutôt de définir des objectifs à atteindre – certainement réévalués en fonction de la conjoncture -, de préciser des délais, puis de permettre à chacun de s’organiser avec sa propre méthode.

Désigner des responsables internes pour suivre de plus près l’avancée du groupe peut être pertinent. Ils pourront par exemple, mieux que vous, encourager des initiatives individuelles. Car chacun réagit différemment au changement. Si le groupe est une entité, ses membres ont leur propre ressenti et gestion de ce changement imposé.
Faire confiance est la clé.

Fixer un planning… mais savoir y déroger

Nous vivons une situation inédite, où chacun fait comme il peut pour accepter une vie nouvelle. Plus qu’à l’habitude par exemple, des raisons personnelles peuvent empiéter sur la vie professionnelle : le télétravail a (aussi) cet aspect potentiellement néfaste. Se retrouver seul, hors du cadre social habituel de l’univers professionnel, n’est pas toujours simple à vivre.

Cela va impacter – au moins au début – le rythme de chacun à gérer ses tâches au travail. Certains vont s’adapter très vite – voire même se révéler – quand d’autres vont mettre du temps.
Il faut donc, pour le manager, savoir s’adapter, aussi, à cette contrainte.

 

En conclusion et pour aller plus loin

La résilience ne se décrète pas, l’idée est bien plutôt de tout mettre en œuvre pour tenter de l’atteindre. La situation aujourd’hui imposée à tous peut être un frein en générant crispations et craintes. Mais ce peut être aussi un levier pour atteindre la résilience, quand chacun a conscience que le changement est inévitable.

C’est une période délicate mais aussi passionnante pour le manager.

Dans ce contexte, SPECIMAN a développé un parcours spécifique sur le Management à distance. Venez le découvrir !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *