Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Evaluation

Une approche de l’évaluation des managers

Apprécier le travail du manager peut être un réel casse-tête pour son N+1 lors de son entretien d’évaluation. Quelle grille appliquer ? Quels critères retenir ?
De façon générale, s’il est un sujet sur lequel il peut être compliqué de poser un regard objectif, c’est bien celui de l’appréciation du manager.

L’évaluation du manager selon des normes

En effet, il est toujours possible d’expertiser son sens du contact, sa capacité à affirmer son leadership, le suivi des objectifs fixés ou sa propension à renforcer la cohésion de l’équipe. De même, son aptitude à prendre des risques mesurés, son empathie pour son entourage voire son courage dans des situations difficiles peuvent toujours être arbitrés. Mais quid de toutes ces qualités dans la « réalité » ? Comment le manager appréhende-t-il les situations nouvelles et emploie-t-il ses capacités dans ces cas pratiques ? Faut-il se baser sur le nombre de réunions hebdomadaires qu’il organise ?!

De plus, des facteurs externes entrent en ligne de compte, et il s’agit de se méfier des a priori. Ainsi, on peut avoir une bonne impression d’un manager, parce que son équipe réussit… malgré ses incompétences ! De même, son management peut sembler critiquable alors qu’à l’analyse, il fait son maximum dans un cadre difficile.

Il est donc biaisé d’espérer mesurer une compétence de « l’extérieur » selon une norme établie. Mais ses capacités à relativiser, à prendre du recul et à chercher sa voie propre sont également des éléments constitutifs de sa compétence.

Se focaliser sur le particulier

Il s’agit de s’extraire d’une norme générale établie pour évaluer un manager, en s’attardant sur le particulier. Et notamment ses erreurs. Car, comme tout le monde, il n’est pas infaillible, d’autant que tester des solutions fait partie de son quotidien.
Mais sa capacité à prendre conscience de ses erreurs et à y remédier rapidement est un gage de compétence. Ainsi – et de façon singulière – mesurer le manager à ses erreurs est un bon étalon qui fournit nombre d’indications sur ses compétences. Produire du sens à partir des erreurs commises fait partie de l’action d’un bon manager. Ce qui n’a rien d’étonnant, puisque son métier consiste à générer du sens et de l’action.

 

En conclusion et pour aller plus loin

On le voit, mesurer la compétence du manager est un travail plus qu’ardu. Sa capacité d’introspection pour générer de l’intelligence – au sens de répondre de façon constructive à des situations nouvelles – est primordiale.

Les intervenants de Speciman travaillent au quotidien avec les managers pour les aider à trouver des issues positives aux problèmes qu’ils rencontrent, et à renforcer leurs capacités d’introspection afin de leur permettre de progresser. Dans ce cadre, ils seront capables d’oser, et d’analyser leurs erreurs.
Speciman assiste également les dirigeants dans leurs questionnements sur les capacités de tel ou tel manager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *