Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Conseils-aux-managers-pour-les-vacances.jpg

Quelques conseils aux managers pour des congés de Noël sereins…

 

Mon expérience en coaching sur-mesure des cadres dans l’entreprise permet de dégager quelques conseils dédiés aux managers, leur permettant d’aborder les congés et les fêtes de Noël avec sérénité… à condition de s’y préparer un peu à l’avance !

J’ai déjà traité succinctement ce sujet dans un précédent billet concernant les congés des managers mais mon expérience de ces dernières semaines m’incite à le détailler.

Lors de chaque veille de congés, les questions des managers sont récurrentes :

– Vais-je pouvoir m’accorder quelques jours de « vraie » pause et m’aérer réellement les neurones sans penser au travail ?
– Dois-je m’organiser une plage de travail quotidienne afin de garder un lien avec ce qui se passe au bureau ?
– Avec tous les dossiers en cours, devrais-je prendre de l’avance sur les échéances à venir et profiter de ces quelques jours de congés pour travailler beaucoup, mais plus « tranquillement » qu’au bureau ?
– Et si j’improvisais en fonction de ce qui se passera réellement à ce moment, en gardant seulement un oeil sur mon mobile pour suivre l’activité du bureau ?

Le manager et la période de Noël : une vision personnelle

Bien sûr, un manager est d’abord un être humain ! Chacun ressent ainsi différemment une période de pause suivant son caractère, le contexte professionnel du moment, mais aussi l’environnement personnel dans lequel il évolue.

Noël est ainsi une phase délicate à appréhender pour beaucoup : si les heureux parents sont impatients de fêter Noël avec leurs enfants, il faut aussi gérer les traditionnels repas de famille (parfois sources de tensions), ou à l’inverse une période pendant laquelle la solitude peut peser davantage, en des jours où la fête est institutionnalisée…

On le voit, il n’y a pas de réponse définitive pour un manager, s’agissant de sa façon d’aborder les congés de Noël.

Il s’avère néanmoins qu’il est par nature compliqué pour un manager de « décrocher » du travail, même pendant quelques jours. Les dossiers en cours, à venir, les dysfonctionnements à gérer…occupent souvent une partie de ses pensées. Et rien n’interdit légalement le dirigeant de l’entreprise de contacter l’un de ses managers même lorsque ce dernier est en vacances.

J’apporte cependant quelques conseils aux managers pour ces fêtes de Noël.

Les managers et la pause de Noël : une organisation nécessaire en amont

Comme pour chaque période de congé, le manager doit préparer son absence de l’entreprise. Il s’agit ainsi de fixer clairement les tâches et objectifs à chacun des collaborateurs concernés, et donc de déléguer les fonctions que le manager remplit habituellement. Très concrètement, cela couvre autant les relations avec les clients que la prise de décisions opérationnelles.

Sans cette phase d’organisation préalable, il sera difficile pour le manager de passer des congés sereins en famille

L’équipe sera naturellement amenée à le contacter, même pour gérer les affaires courantes.
D’ailleurs une incapacité à déléguer est révélatrice entre autres, d’un manque de confiance dans son équipe : il faut alors penser à un coaching managérial ou à un team-building !

 

S’organiser pendant les congés de Noël

Là encore, pas de réponse universelle.
Ainsi un manager qui appréhende de se retrouver en famille – ou au contraire d’être seul –  peut vivre comme une opportunité un travail quotidien, une façon de se tranquilliser dans cette période de « réjouissances imposées », et en profiter pour anticiper un mois de janvier plus dense professionnellement.

Mais idéalement, chacun a droit à une pause

La gestion d’une équipe mobilise suffisamment  le reste de l’année pour ne pas en ajouter. D’autant que l’automne, le manque de lumière, la morosité ambiante ne prédisposent pas à réduire le stress… Comme les autres, le manager peut « décrocher » pour profiter de ses proches et des plaisirs associés aux Fêtes !
D’autant que le bénéfice induit par une « vraie » pause est bien réel, tant pour le manager que pour son entourage familial, et Noël peut s’avérer un moment privilégié de partages en famille.

Avec une organisation bien menée en amont, le manager a tous les atouts pour jouir comme il se doit de cette « vraie » pause.

Si des dossiers sensibles sont en cours de gestion, ou si des échéances importantes s’annoncent, certains managers ne seront rassurés qu’en gardant un contact – même purement passif – avec l’activité du bureau. Ainsi, s’autoriser 30mn quotidiennes pour gérer ses mails ou ses appels sur son smartphone peut s’avérer être une méthode pertinente permettant d’être psychologiquement disponible pour sa famille les 23h30 du reste de la journée.
Il faut alors planifier cette demi-heure afin de ne pas y penser toute la journée : fixer cette plage de travail chaque matin à 11h par exemple permet de profiter sereinement de la journée sans se priver d’une grasse matinée ni d’un après-midi de quiétude en famille.

Les managers doivent donc dès la mi-décembre organiser leurs jours de pause à Noël :
c’est la meilleure façon de dégager de vrais moments de tranquillité en famille pour cette fin d’année et de préparer efficacement la reprise professionnelle !

photo credit: drpavloff via photopin cc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *