Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Vers L'entreprise 0 Mail : Une Réalité !

Vers l’entreprise 0 mail : une réalité !

Si le courrier postal s’effondre depuis de nombreuses années, la place du courrier électronique ne cesse de croître. Une moyenne de 126 messages* (dont 19 spams) sont ainsi gérés quotidiennement par les managers et les collaborateurs en 2019, envois et réceptions inclus.

Je l’ai déjà exposé, administrer ces mails est particulièrement chronophage – voire néfaste au déroulement d’une journée de travail constructive – si une « bonne » gestion n’est pas mise en place (voir mon article « Managers, décrochez du numérique en 6 points »). Interruption de la concentration, baisse de la productivité, les accros développant un même geste pavlovien de consultation des mails pouvant générer des situations d’irritabilité dans la sphère professionnelle mais aussi personnelle : c’est « l’e-intoxication ».

Atos : plus de 100000 employés « sans » mail !

C’est en arrivant à cette constatation que le PDG d’une grande entreprise française – technologique de surcroît – ATOS Origin, vise aujourd’hui à devenir une entreprise « zéro mail ».
Thierry Breton, puisqu’il s’agit de lui, manifeste depuis longtemps sa méfiance – c’est un euphémisme – envers le courrier électronique en le bannissant lui-même depuis plusieurs années. Ce positionnement radical n’est donc pas celui d’un membre de la génération Y isolé dans une structure horizontale, mais bien d’un entrepreneur chevronné et ancien Ministre des Finances.

Bien sûr, l’email n’est pas totalement supprimé puisque l’entreprise évolue dans un univers mondialisé : les équipes de communication, par exemple, sont joignables de l’extérieur.
Mais l’idée centrale est de remplacer le courrier électronique par un réseau social interne à l’entreprise.
Construit autour de plusieurs milliers de communautés organisées en fonction des besoins de collaboration, ce réseau social a drastiquement réduit le nombre d’emails à moins de 40 hebdomadaires par collaborateur. Finies donc les permanentes alertes indiquant un nouveau message dans sa boîte mail : les échanges s’effectuent de façon fluide et plus productive.
Car cela est prouvé scientifiquement : moins on gère ses emails, moins on est stressé et plus on est productif**.

 

En conclusion et pour aller plus loin

On le voit, de nombreux paramètres influent sur la productivité et le stress dans l’entreprise, dont certains auxquels on ne songerait pas prioritairement. Ceux-ci sont au contraire présentés comme un progrès. Un bouleversement du travail tel que la meilleure gestion des emails n’est pas réservé aux grandes entreprises aux moyens démesurés : toutes les structures sont concernées.

Speciman conseille les dirigeants pour améliorer la stratégie de leur entreprise dans des domaines aussi divers que pertinents : contactez-nous !

* Email Statistics Report 2015 – 2019, The Radicati Group Inc
**Jettisoning work email reduces stress, UCI news

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *