Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Manager-trop-creatif

Gérer un manager (trop) créatif

Vous avez intégré cette nouvelle équipe reconnue pour son efficacité et pour la compétence de son manager. Mais vous vous rendez compte rapidement que ce dernier a cent idées à la minute ainsi qu’une propension certaine à les partager avec vous. Vous avez pourtant vos missions à effectuer et vos objectifs à atteindre. Or, la masse d’idées soumises pollue votre quotidien au travail et finit par générer une certaine forme de stress : vous ne pouvez pas tout faire…
Comment vous sortir d’une telle situation ?

 

Relativisez les idées soumises

Si votre manager partage ses idées avec vous, il n’a pas forcément à l’esprit qu’elles vont toutes se réaliser : il a peut-être une tendance à « penser tout haut », et sait très bien que personne ne peut le suivre dans son rythme effréné.
Mais attention, il ne s’agit pas pour autant d’écarter toutes ces cogitations. Une idée formulée de façon récurrente est à prendre en considération, surtout si elle est en rapport avec vos tâches ou objectifs. Sinon, « stockez-la » dans un fichier dédié et indiquez à votre manager que vous en avez bien pris connaissance, sans plus. Ce fichier fera office de boîte à idées qui pourra vous servir ultérieurement.

 

Soyez moins dans l’action et plus dans l’échange

Parfois, être noyé sous ce que vous considérez comme un flot d’idées est le signe que vous fonctionnez plus dans l’action que dans la réflexion. Il y a là un écueil potentiel : vous n’êtes pas le seul à faire avancer l’équipe qui fonctionnait déjà bien sans vous. Tomber dans ce travers serait porter un jugement négatif sur votre manager créatif.

Songez plutôt que si votre manager vous confie ses idées, c’est qu’il sait que vous pouvez les mener à bien : gérer l’équipe est son métier. À vous de les hiérarchiser en discutant avec lui, quitte à les recentrer sur votre travail actuel. Il vous considère comme un élément important du groupe et il lui importe que l’équipe avance. Ne le mésestimez pas.

Si vraiment vous ne vous en sortez pas, parlez-en avec lui. Expliquez-lui le coût de telle idée : il a peut-être mal évalué le temps que son application demanderait considérant la charge de travail actuelle de l’équipe. Vous retournez le problème : c’est alors à lui de décider s’il souhaite vraiment que l’énergie du groupe y soit consacrée.

 

Recentrez-vous sur vos objectifs

Une pléthore d’idées peut aussi être le signe d’une lacune dans la priorisation des étapes utiles à la réalisation des objectifs de l’équipe. Mais n’écartez pas les nouvelles idées : obligez le manager à se concentrer sur les objectifs. Comment telle idée nouvelle s’articule-t-elle avec eux ? Faut-il abandonner/repousser d’autres tâches prévues pour la mettre en œuvre? Ou est-il pertinent d’attendre pour s’y concentrer ?
En recentrant ces questions sur le manager, vous lui laissez la responsabilité du choix stratégique qui va faire avancer l’équipe.

 

En conclusion et pour aller plus loin

Travailler avec un manager créatif peut être une chance : c’est évoluer au sein d’une équipe dynamique, à condition de savoir gérer à votre échelle cette créativité parfois débordante. Ces quelques conseils vont vous y aider.

Bien sûr, les cas concrets peuvent être plus compliqués à régler. Ne vous enfermez pas dans la spirale du stress en vous laissant piéger par une avalanche d’idées émanant de votre supérieur : faites appel à des intervenants externes qui vont pouvoir analyser votre quotidien et vous apporter des solutions pour gérer de façon optimale ces situations. Speciman regroupe de tels professionnels : contactez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *