Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Energie

Manager : et si vous boxiez votre boss ?

Vous êtes un manager efficace et vous ne faites pas de sport ? Savez-vous que vous faites partie d’une minorité ? En France, les cadres et dirigeants de TPE sont 87 % à exercer un sport*, tandis que seulement 48 % des français font du sport.
Mais pourquoi cet engouement ?

Le sport : un impératif chez les décideurs

On les voit fleurir sur les affiches ou dans les magazines, les cours de crossFit ou de boxe se répandent auprès d’un public de plus en plus nombreux. Si un manager ne trouve décidément pas de temps pour un rendez-vous professionnel, il calera toujours un moment à l’heure du déjeuner pour courir ou fréquenter la piscine.

Pour être mieux au travail

C’est que le sport apporte bien sûr un plus grand bien-être du corps et permet souvent d’éviter poignées d’amour ou ventre un peu trop rebondi.
Mais cela n’est qu’un plus : c’est surtout posséder une meilleure forme physique pour faire face à la vie stressante en entreprise. Car le sport défoule, et génère la sécrétion d’endorphines en faisant baisser la pression et en permettant une meilleure gestion du stress. Il apporte ainsi un plus grand calme au quotidien face aux situations parfois complexes du travail, et favorise une prise de recul avec les problèmes du moment. Il arrive souvent de ne pas penser au travail lorsqu’on est concentré sur une activité physique : c’est un luxe dont il ne faut pas se priver !

Les liens sport/management

Par ailleurs, il y a des connexions entre faire du sport et manager une équipe : il s’agit de mettre en pratique son esprit d’équipe, justement. Et encore de faire attention aux autres – même dans les sports de combat -, de faire preuve de sens stratégique et tactique, d’être réactif, de rester concentré, de se dépasser, de savoir prendre des initiatives….

Un atout pour l’entreprise

D’ailleurs certaines entreprises organisent – pour les collaborateurs qui le souhaitent – des activités physiques hebdomadaires, du fitness au footing. C’est une façon de générer un esprit de groupe autour de valeurs communes, et également de dynamiser l’image de l’entreprise, pour toutes les strates de celle-ci. Cela renforce notamment l’engagement au travail, facilite les interactions entre individus de différents services, et favorise un brassage de compétences. Le sport fait ainsi souvent partie des options proposées par les structures pratiquant du team building, telles que Speciman.

Mettez-vous à la boxe !

Nous avons tous vu les images d’Edouard Philippe s’entraînant à la boxe. Mais il n’est pas le seul décideur exerçant cette pratique, car ce sport a la cote depuis maintenant quelques années.
Loin de l’image de violence souvent diffusée par des reportages ou des films, il s’agit là d’une boxe « récréative » dont on ressort sans œil au beurre noir !  Et ce sont presque 2 millions de français qui pratiquent un sport de combat, dont 50 % de CSP+… et de nombreuses femmes.
Autant de volontaires à la prise de coups ? Que nenni ! Les avantages de la boxe sont nombreux.

Sur un plan purement physique, c’est un sport « complet » qui fait travailler l’ensemble du corps et allie la force à l’endurance. Et point n’est besoin d’être un grand athlète pour s’y mettre : il est accessible à tous, et rend vite « accro ».

Il permet de décharger son stress et ses tensions voire son agressivité, évitant de les ressentir dans un cadre professionnel. Par ailleurs, n’être « armé » que de gants face à son adversaire sur un ring demande de s’imposer, de prendre conscience de soi : sans être une thérapie, cela peut aider de nombreuses personnes un peu introverties à développer une plus grande efficacité dans la sphère professionnelle.

La capacité à s’adapter est aussi sollicitée par la boxe : il s’agit de se mesurer à son « rival », de savoir garder la tête froide en encaissant les coups tout en échafaudant une réplique efficace. Cela  fait appel à la concentration et à la nécessité d’évaluer en permanence la situation, pour éviter de se faire frapper.

Mieux encore, il n’y a plus de collaborateur lambda ni de dirigeant sur un ring : chacun possède les mêmes « armes » et doit les utiliser pour réussir et faire de son mieux. École d’humilité, la boxe permet de développer la cohésion dans l’entreprise.

 

En conclusion et pour aller plus loin

On comprend donc pourquoi la boxe prend une part grandissante dans les sports proposés au sein des entreprises et se développe dans les sessions de team building.

Vous êtes définitivement rétif(ve) à l’idée de prendre ou donner des coups ? Pour ne pas faire partie des 13 % de décideurs qui ne pratiquent aucun sport, pensez à des activités physiques un peu différentes, qui sauront vous motiver.
Ainsi, avez-vous pensé aux cours de yoga-bière ?!

*Étude Fiducial – IFOP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *