Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Dejeuner-affaires-1.jpg

Réussir son déjeuner d’affaires à coup sûr !

Si vous appelez encore cela un « déjeuner de travail », vous êtes restés très « vingtième siècle ». Cet exercice* si délicat dans notre culture française tellement attachée à la gastronomie nécessite le respect de quelques règles et conseils pour être réussi. Qu’il s’agisse de décrocher un contrat, de faire la connaissance d’un client (ou d’un partenaire), ou de rencontrer un interlocuteur utile pour votre carrière, l’enjeu est d’importance.

Un point sur le déjeuner d’affaires s’impose…

Le déjeuner d’affaires : toujours d’actualité

À l’heure où la majorité de vos collègues et collaborateurs déjeunent d’un sandwich bio ou de sushis gourmands, on pourrait croire le déjeuner d’affaires obsolète. Certes, mais nous sommes en France. La gastronomie est ancrée dans nos gènes, et associer l’importance d’un rendez-vous à celle du repas reste un « marqueur fort » de l’attention accordée à une rencontre professionnelle.

De plus, le déjeuner d’affaires peut séduire vos interlocuteurs qui ont déjà un emploi du temps bien (trop) rempli.
Et c’est aussi l’occasion (unique) de profiter d’un moment qui doit être convivial et moins formel qu’un bureau pour faire passer votre message.

Il s’agit donc que ce déjeuner reste plus cordial que solennel… mais allier convivialité et travail efficace dans le cadre d’un repas n’est pas si simple.

Faut-il le préciser, pour ce déjeuner, oubliez sandwiches et sushis.

Nous allons ensuite voir comment, concrètement, préparer cet exercice.

* Il se décline parfois en « petit-déjeuner d’affaires », exercice un peu différent que nous évoquerons dans un prochain article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *