Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Enjeux-du-management.jpg

Donner du sens : une approche au cœur des enjeux du management

Certains enjeux du management semblent parfois simples, ils n’en sont pas moins essentiels. Au menu aujourd’hui : donner du sens aux actions de management.

Pourquoi intégrer le sens au cœur des enjeux du management ?

Une évidence théorique

« Donner du sens » : pas une rencontre avec un client ou prospect sans que l’expression ne surgisse. Omniprésente, la notion de « sens » devient presque un « marronnier » de la formation en management.

Pourtant, quoi de plus fondamental que de « donner du sens » aux collaborateurs, pour que ceux-ci soient motivés et avancent de concert dans la bonne direction ? Leur permettre d’appréhender la stratégie de l’entreprise, le contexte des décisions, de connaître les enjeux, bref, de bien comprendre le « pourquoi » avant de mettre en œuvre le « comment ».

Pourquoi parler ici d’enjeux du management ?

 Si chacun est d’accord sur la nécessité d’apporter de la perspective, l’exercice est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. En effet, le « pourquoi » et le « quoi » semblent aisés à traduire (le manager efficace sait de toute évidence pourquoi il veut donner du sens et dans quelle direction aller).

En revanche, expliquer en quoi les missions de chacun sont contributives à un « tout », clairement, simplement, à la bonne fréquence et au moment adéquat est un exercice de transmission trop souvent négligé ou insuffisamment préparé.

Or, qui perd (ou ne trouve pas ?) le sens de ce qu’il fait n’est évidemment pas dans les meilleures conditions pour travailler. On comprend pourquoi cette quête figure parmi les grands enjeux du management.

Quelles précautions prendre ? Quelles zones de vigilance avoir ? 

Servir les enjeux du management de son entreprise et raisonner « processus » : 6 étapes incontournables pour donner du sens

1. Ajuster le timing, choisir le moment adéquat

Tout s’accélère et les stratégies d’entreprise n’échappent pas à la règle. Là où il y a quelques années on déclinait son plan stratégique à 5 ans, aujourd’hui la perspective est plutôt à 2 ans, avec des ajustements ponctuels. Pour ne pas désorienter ses collaborateurs et risquer de susciter des interrogations, la Direction doit donc caler le rythme de sa communication sur les inflexions de sa stratégie.

Choisir le bon moment pour communiquer est essentiel, sous peine de prendre le risque d’aller à contrepied des enjeux du management. Il est préférable de communiquer dans un contexte serein, propice à l’écoute : éviter les pics d’activité ainsi que les moments de forte tension sociale, dans lesquels une autre stratégie de communication sera à adopter.

2. Avoir un objectif de communication orienté « collaborateurs »

Préparer soigneusement son message (80% à minima de la réussite d’une communication), déterminer un objectif prioritaire de façon empathique :  « qu’est-ce que je veux vraiment que les collaborateurs aient retenu de cette communication » ?

3. Rendre son message audible pour mieux donner du sens

Eviter tous les termes pouvant créer incompréhension et distance, parler clair et simple. Le but n’est pas seulement de dire, mais d’être compris et de toucher l’auditoire. Il s’agit bien de donner du sens pour les collaborateurs, et non de s’autoconvaincre sur le sujet.

4. Adapter sa communication

Au-delà de la seule performance économique et des enjeux du management, le « sens » donné doit prendre en compte les préoccupations sociétales, sociales et environnementales de l’entreprise.

5. Favoriser l’appropriation

Comme on déroule un fil rouge, il faut régulièrement et sous des formes diverses (réunion, intranet, newsletter…) distiller les éléments constitutifs du « sens ».

En parallèle, il appartient aux managers de proximité de relayer régulièrement la communication auprès des collaborateurs.

6. Obtenir du feed back

La communication descendante ne suffit pas. Il faut obtenir des retours pour mettre en place une boucle d’amélioration continue. Le feed back, finalement, permet de donner du sens en retour aux actions de communication managériales et de les affiner.

On l’a vu, donner du sens tient une place prioritaire parmi les enjeux du management. Les coûts humain et financier sont mineurs alors que l’impact en termes d’implication du personnel est, quant à lui, majeur.

 

Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *