Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Le Manager Doit Préparer La Rentrée Des Vacances

La rentrée ? Même pas mal, grâce à mon manager !

Vous êtes encore sur une plage de sable chaud, vous sentez les embruns iodés sur votre peau… mais vous savez que le retour au travail est pour bientôt.
Votre manager vous permettra-t-il d’effectuer cette transition en douceur ?

Le lundi 4 septembre est un jour de rentrée généralisée : pour les écoliers certes, mais également pour de très nombreux adultes !

Nous avions déjà étudié une idée connexe dans l’article « Managers : motivez vos collaborateurs en éliminant leur blues du dimanche soir ! ». La problématique est ici un peu différente puisqu’il s’agit de reconnecter à leurs tâches des collaborateurs souvent éloignés des dossiers depuis plusieurs semaines…

L’importance du retour de vacances pour les collaborateurs… et pour les managers !

Une étude* faite auprès des DRH français a mis en évidence que seul un quart des collaborateurs se remet dans le « bain » du travail dans la journée de reprise. 70 % ont besoin de 1 à 4 jours après leur retour au bureau pour redevenir opérationnels, et une semaine « tampon » (voire plus) est nécessaire pour près de 6 %.
On discerne donc bien l’importance de la bonne gestion du retour de vacances pour la productivité des collaborateurs – pourtant théoriquement reposés – et la rentabilité de l’entreprise.
Le retour des congés est pourtant souvent négligé des managers, quoi qu’étant, nous le constatons, un enjeu important pour tous.

Une transition « douce » pour un engagement réussi

Nous pouvons reprendre une idée déjà développée dans notre article précité : le manager peut organiser un lundi de reprise « allégé », prévu et annoncé à tous dès le mois de juin.

Pas de réunion cruciale, un horaire souple (pour permettre à chacun de se réajuster sans stress au rythme de travail « normal »), éventuellement un petit-déjeuner ouvert à tous. Ces démarches seront bien sûr mises par chacun au crédit du manager, et son sens de la gestion du bien-être sera reconnu.

Les enjeux d’une journée de reprise « allégée »

Cette transition douce n’est pas un simple gadget.

Relativiser les tâches en attente

Laisser du temps aux collaborateurs pour échanger sur leurs vacances – voire évoquer les prochaines ! – en dégustant des croissants permet de dédramatiser la gestion des tâches qui se sont accumulées pendant les congés et qui les attendent.
Il s’agit bien d’instaurer une période de transition « confortable ».

Recréer du lien

Une telle démarche participe évidemment à recréer rapidement du lien entre les membres d’une équipe tout juste reformée : ce n’est donc pas du temps perdu, les derniers mois de l’année étant souvent chargés dans de nombreux secteurs.
Aborder cette période sur de bonnes bases est nécessairement un atout.

Un moment d’informations… et de prise du pouls de chacun

C’est aussi pour le manager l’occasion d’informer son équipe d’éventuels changements survenus pendant l’été, mais aussi de mieux appréhender, de façon informelle, les attentes ou les craintes de collaborateurs sur la reprise, sur certains dossiers difficiles,…

Accorder du temps pour améliorer l’engagement

Nous l’avons déjà vu (voir mon article « L’engagement de vos collaborateurs : connaissez-vous l’arme fatale ? »), laisser du temps au collaborateur – et la liberté de le gérer – est un moyen infaillible pour stimuler son engagement.

Conseiller le collaborateur pour l’aider à avancer

Dans ce cadre, l’inonder de dossiers en retard dès son retour est un non-sens : il a par exemple une quantité impressionnante de mails accumulés qui l’attendent et qu’il doit traiter, malgré le message automatique d’absence mis en place avant son départ.
Conseillez-le : qu’il laisse ce message un ou deux jours de plus. Comment gérer tous les mails en suspens s’il en reçoit encore autant le jour de son retour ?

Votre collaborateur a nécessairement pris du recul avec les dossiers en attente. Pour une plus grande efficacité, laissez-lui le temps de se replonger dans ce travail à reprendre et de prendre connaissance de celui nouvellement arrivé.
Hiérarchisez avec lui l’ensemble des tâches qui se dessinent : la planification va à la fois libérer du temps de « cerveau efficace » et permettre de traiter prioritairement les dossiers les plus urgents.

 

Un retour de vacances « efficace » s’organise et s’inscrit dans une bonne gestion du temps et des hommes : manager, si vous souhaitez être conseillé sur le sujet, contactez Speciman : nous saurons répondre favorablement à vos attentes pour une rentrée réussie, prélude à une fin d’année fructueuse !

 

* Cabinet Robert Half, 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *