Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

La Révolution Numérique à Venir : Passionante Pour Le Manager !

La révolution numérique à venir : une nécessaire et passionnante révolution pour le manager

Les nouvelles technologies ont une influence forte sur nos vies personnelles et professionnelles, nous le constatons au quotidien. Le manager et ses collaborateurs en ont conscience et cela se traduit parfois par une inquiétude larvée, alimentée par un manque d’information : cet avenir incertain génère de l’anxiété, voire du stress.

L’informatique et l’internet ont déjà révolutionné le travail au quotidien

Nous l’avons déjà maintes fois évoqué sous des aspects très divers (voir mes articles « Vers la fin de l’overdose numérique dans l’entreprise ? Le droit à la déconnexion numérique », « Relation Client : la fin de la fidélité ? » ou « Il va falloir apprendre à manager les robots »…), la généralisation des outils informatiques puis l’arrivée de l’Internet ont déjà bouleversé les habitudes de travail de chacun.

Cette révolution technologique a permis – et permet encore – un gain de temps et d’argent (les déplacements professionnels sont souvent remplacés par des vidéo-conférences via Skype, par exemple).
En prenant en charge les tâches répétitives, elle permet à l’homme de se consacrer à des travaux plus gratifiants et à meilleure valeur ajoutée.
Au bureau, l’ergonomie de ses outils se renforçant avec les années, il n’est plus besoin d’être un ingénieur en informatique pour maîtriser une suite bureautique (comme c’était encore le cas au milieu des années 80 avec l’éditeur LaTeX par exemple).

La diffusion de ces outils s’est effectuée certes rapidement, mais sans précipitation néanmoins : chacun a ainsi eu le temps de se les approprier, avec éventuellement une formation ad hoc.

Oui, mais… la « vraie » révolution numérique reste à venir

Les découvertes scientifiques et techniques se multiplient, semblent même s’accélérer et se diffuser de plus en plus rapidement dans notre quotidien.
Une récente étude* a d’ailleurs conclu que « la moitié des emplois existants pourrait voir son contenu notablement ou profondément transformé » par les révolutions technologiques déjà en marche.

La réalité rattrape la fiction : l’exemple de La Poste

Il y a seulement 4 ans, La Poste et l’entreprise française Parrot annonçaient un accord pour permettre la livraison de journaux par drones. Cette annonce avait été faite un 1er avril… et s’avérait être un vrai canular irréaliste.
Depuis décembre dernier, La Poste effectue une livraison hebdomadaire de courrier par drone dans la ville de Pourrières (Var), difficile d’accès mais où se sont installées de nombreuses start-up. La réalité a rattrapé le canular.

La diffusion technologique impacte tous les secteurs et tous les domaines (dont la Relation Client)

Plus globalement, l’intelligence artificielle touche tous les secteurs (médicaux, transports,…), et une nouvelle révolution s’installe déjà dans notre environnement.
Les voitures sans chauffeur (ou les drones autonomes) en sont un exemple : la machine va elle-même apprendre et s’améliorer pour délester l’humain de tâches peu valorisantes.
Cet impact s’étend à tous les secteurs de l’entreprise, industriels ou de services. L’entreprise y gagne en productivité, en vélocité, en efficacité : la Relation Client par exemple va en être profondément transformée.

La robotisation créatrice d’emplois ?

Une étude** rassurante montre que la diffusion de ces technologies n’a pas supprimé d’emplois, en valeur absolue, et que les pays les plus robotisés sont les plus créateurs d’emplois. L’investissement dans la robotique est de plus directement corrélée à l’augmentation du PIB des pays concernés.

Cette diffusion technologique implique en revanche une profonde transformation des emplois impactés.

Le manager : un acteur central de la révolution numérique qui s’annonce

L’entreprise doit se préparer à cette révolution. Tout ne vient pas de la direction : le manager lui-même doit anticiper et repenser son management, l’organisation des équipes, la mise à jour des compétences… L’anticipation fait partie de ses attributions, il doit transmettre une vision à son équipe.

Quelques « bonnes questions » du manager

Comment redistribuer les tâches alors que certains collaborateurs se voient délestés de travaux inintéressants ? Comment les orienter vers de nouvelles fonctions à plus forte valeur ajoutée ? Comment les préparer à ces changement en toute sérénité, voire même en augmentant leur implication ? Quelle part « humaine » est-il pertinent de conserver dans la relation client par exemple, et que dédier à l’intelligence artificielle ?

Les prochaines années s’annoncent passionnantes pour le manager.

Contribuer au développement de cette vision à l’échelle de l’entreprise avec ses supérieurs, repenser et réorganiser l’équipe, intervenir auprès de chacun de ses membres : le manager doit maîtriser et gérer le changement. C’est sur ce point qu’un regard extérieur peut être d’un grand soutien pour anticiper les bouleversements à venir, mais aussi dégager et optimiser les voies pour y parvenir.

Speciman connaît votre secteur d’activité, comprend vos interrogations, les enjeux qui y sont associés et peut vous accompagner dans ces réflexions et ces démarches : contactez-nous !

 

* Automatisation, numérisation et emploi (Tome 1) du Conseil d’Orentation pour l’Emploi, janvier 2017
** Will post-Brexit Britain hinder a robo-revolution? Redwood Software et CEBR, mars 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *