Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Communication-interne

L’importance de la communication interne en temps de crise

En ces temps de crise sanitaire, nous voyons de nombreuses entreprises modifier leur communication et s’adapter aux circonstances actuelles. Coronavirus, difficulté plus ponctuelle ou situation liée à l’entreprise elle-même, la communication de crise est parfois aussi importante que la crise elle-même.

Mais aujourd’hui, avec la multiplication des réseaux sociaux et l’ampleur prise par l’information continue, les dirigeants ont tendance à se concentrer sur la communication externe. Or, en cas de crise notamment, la communication en interne est primordiale, et les managers ont un rôle central à jouer dans sa mise en oeuvre.

L’importance de la communication interne en temps de crise

En temps de crise – et quelle que soit sa nature, interne ou externe – l’absence d’informations est la meilleure façon de laisser courir rumeurs et fausses nouvelles. Car ce sont vers des interlocuteurs moins bien informés que vont alors se tourner les collaborateurs. C’est un vecteur de tensions potentielles entre les dirigeants et leurs collaborateurs, sabrant la confiance que les seconds portent aux premiers.

La communication ciblée vers les collaborateurs permet également de cultiver, voire d’asseoir, la culture d’entreprise et de faire des salariés des alliés dans ce contexte tendu.

Car accorder sa confiance à ses collaborateurs dans ce cadre et communiquer clairement vers eux, c’est leur permettre de s’investir et de participer aux solutions venues « d’en haut ». C’est donc renforcer leur implication.

Certes, mais comment faire ?

Il n’existe pas de « pack » de communication tout prêt pour les périodes de crise. Mais 3 lignes de force se dégagent.

Il s’agit notamment de communiquer d’abord en interne. Plutôt que de découvrir sur le web ou dans les médias les termes de la crise elle-même, ainsi que les moyens mis en œuvre pour y répondre, les collaborateurs sont en droit de disposer d’informations les premiers. C’est le meilleur moyen de couper court à toute rumeur, et de renforcer leur implication.

Il faut également rassurer. Une communication maîtrisée permet d’exposer clairement les objectifs que souhaitent tenir les dirigeants et les moyens d’y parvenir. Il s’agit d’être factuel, de communiquer au plus juste de la situation, en relayant les messages de la direction. Cela signifie que les managers sont au coeur de la communication interne, adaptant les discours aux attentes de chaque équipe.
C’est un excellent moyen de rasséréner les membres des équipes, et d’éviter aussi que certains n’aillent là où l’herbe paraît plus verte…

Il faut enfin positiver. Savoir anticiper sur l’avenir plus lumineux qui s’annonce, accepter ses erreurs, montrer comment la sortie de crise est à portée… sont des impératifs pour maintenir la motivation des troupes.

 

En conclusion et pour aller plus loin

Pivots entre dirigeants et collaborateurs, les managers sont au centre d’une communication de crise efficace, via la communication interne. Ils ne font pas que relayer la communication d’en haut, ils s’adaptent à chaque équipe et permettent une implication sans faille des salariés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *