Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Management-stress.jpg

Managez votre manager : dé-stressez-le !

Votre manager supporte la pression de la direction, a un rythme soutenu de travail,  doit atteindre ses objectifs… Autant dire qu’il a des raisons d’être tendu. Du coup, il devient irritable, la tension monte, et l’ambiance de l’équipe commence à s’en ressentir… ainsi que sa productivité.

C’est aussi dans votre intérêt : aidez votre manager à décompresser !

Communiquez !

Un facteur qui peut générer ou amplifier le stress chez le manager, c’est le manque de visibilité sur une situation donnée. À votre échelle, vous pouvez participer à répondre à ce problème, en communiquant sur l’avancée de vos dossiers.

Le mail est un moyen non intrusif pour le tenir informé de votre travail. Vous adressez un mail important à un client ? Mettez votre manager en copie. Il ne s’agit pas de le submerger de messages, mais de l’informer des points marquants de votre action au quotidien.

Glissez-lui quelques phrases pour faire un point rapide sur votre travail avant le déjeuner, pendant une pause café, ou en passant le voir quelques minutes à la fin de la journée.

Attention : il est important de communiquer également si vous avez fait une erreur ou si vous rencontrez des difficultés dans votre travail. Découvrir qu’on lui cache des informations susceptibles d’impacter l’avancée de l’équipe va forcément renforcer son stress : savoir qu’il est entouré de collaborateurs responsables doit le rasséréner.
Une bonne méthode ? Associez la révélation de votre erreur ou de vos problèmes à des pistes pour les corriger, et impliquez-le dans ces solutions. « Qu’en pensez-vous ? » doit être votre question fétiche : elle permet à votre manager de verbaliser ses éventuelles inquiétudes et lui montre qu’il a prise sur les événements.

C’est une bonne voie vers un apaisement.

Faites-le communiquer !

Vous en savez sans doute quelque chose : on peut être anxieux et ne pas s’en rendre compte. Le stress est un état qui peut s’installer sournoisement petit à petit sans que l’on en ait conscience.

Si votre manager est stressé, peut-être est-il dans ce schéma : rien ne s’arrangera sans une prise de conscience de son état. Là encore, intervenez pour qu’il verbalise ses problèmes. Provoquez un moment de pause à la fin de la journée, emmenez-le prendre un verre de façon informelle. Sortez-le du cadre de l’entreprise pour le plonger dans un univers plus calme et propice à la discussion.

Attention, ne jouez pas au psy, ça n’est pas l’objet de votre démarche. Et n’oubliez pas qu’il est votre manager, chacun doit rester à sa place. D’ailleurs, son stress trouve peut-être son origine dans sa sphère privée, il s’agit donc d’être très prudent. Mais faire preuve d’attention dans la sphère professionnelle peut influer sur un ressenti personnel.

Expliquez-lui simplement que vous le trouvez préoccupé, que vous pouvez peut-être le soulager sur tel dossier, initiez un dialogue possible. À lui, selon sa personnalité et la nature de ses préoccupations, de saisir ou pas la main que vous lui tendez.

Réagissez sur ses succès

Vous le savez, un manager efficace sait féliciter ses collaborateurs sur leurs réussites.

Faites-en de même à son égard. Attention, ne tombez pas dans la flagornerie ! Il s’agit simplement, dans une période difficile, de le conforter dans son rôle, de le rassurer de façon authentique sur ses capacités.

Là encore, quelle que soit l’origine de son stress, étayer ses compétences professionnelles peut être le déclic pour qu’il se ressaisisse.

De nombreuses personnes pensent que ces aspects propres au travail du manager lui sont réservés, et que dénouer les problèmes fait partie de son travail, pas de celui des collaborateurs.

Mais fonctionner en bonne intelligence au sein d’une équipe, c’est aussi une affaire d’empathie pour tous les membres de l’équipe. Manager inclus.
Vous pourrez peut-être en constater les effets lors de votre prochain entretien d’évaluation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *