Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Methode-coue

La méthode Coué en management : trop souvent ignorée

Difficultés avec les clients, grèves, relations tendues avec la hiérarchie… en ces temps de morosité ambiante, le manager a souvent affaire à une baisse de l’implication de ses équipes.

Lui-même n’échappe pas à la règle et peut avoir du mal à être positif, envers lui ou envers ses collaborateurs.
Une technique qui a fait ses preuves est due à Émile Coué de la Châtaigneraie, inventeur de la méthode Coué : l’utilisation de prophéties auto-réalisatrices ­–  ou d’auto-suggestion consciente ­–  qui déclenchent des volontés positives chez les sujets qui les profèrent.

Voyons cela plus précisément.

La méthode Coué et l’endocrinologie

Des études ont montré que des sujets qui adoptaient volontairement une posture fermée (bras croisés, tête baissée…) pendant une minute avaient une hausse du taux de cortisol dans le sang – l’hormone du stress – et une baisse de la testostérone – l’hormone associée à l’énergie.

Les sujets qui tenaient pour leur part et pendant le même temps, une posture ouverte (sourire, tête relevée…) arboraient des taux proportionnellement inverses : moins de stress et plus d’énergie les habitaient.

C’est une validation scientifique de l’extraordinaire potentiel de la méthode Coué : en une minute, il est possible d’être plus ouvert et d’avoir plus de dispositions à réussir à travers une baisse du stress et une augmentation de l’énergie. Le corps étant une formidable usine chimique, il suffit de redresser la tête et bomber le torse pour qu’immédiatement les hormones fassent leur travail.

La méthode Coué et le management

Certes, il ne suffit pas totalement de vouloir pour pouvoir, tant s’en faut. Mais sourire, adopter des postures convaincantes, aide potentiellement à convaincre et à avancer : c’est un résultat précieux dont le manager ne doit pas se passer.

Il faut donc utiliser la méthode Coué pour garder une attitude optimiste, volontaire et qui permet de maîtriser son stress. Son caractère répétitif doit aider à la rendre naturelle, loin de toute émotion feinte.

Il s’agit également de prendre conscience des comportements nuisibles. Exit les prophéties « Ça va être difficile mais… » ou « Je ne vais pas y arriver ». Ces pensées sont contre-productives. Il faut au contraire se corriger en permanence et (se) répéter des idées positives. Cela passe notamment par manifester son contentement lorsqu’un but est atteint ou qu’un collaborateur a déjoué des écueils.

Prendre du recul

Attention néanmoins : il faut rester conscient de la réalité d’une situation et ne pas tout voir en rose. Un collaborateur qui tient des propos négatifs peut être réellement en difficulté. Il s’agit alors d’être à l’écoute pour gérer avec lui cette phase difficile.

De même, se dire de façon récurrente que l’on est un manager efficace est une démarche en accord avec la méthode Coué. Cependant, il faut aussi garder un regard objectif sur la méthode, faute de tomber dans l’arrogance. Voire dans l’aveuglement.

En conclusion et pour aller plus loin

Les managers n’ont souvent pas conscience de la puissance de la méthode Coué au quotidien, dont les effets sont désormais prouvés par la science.

Un des moteurs de la méthode Coué est de garder à l’esprit ses qualités propres et ses réalisations : ce sont des éléments sur lesquels peuvent s’appuyer des pensées positives.


Dans ce cadre, Speciman propose des formations en développement personnel qui peuvent aider à dégager ces pensées positives. Mieux se connaître et gérer son stress est l’une d’elles : alors contactez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *