Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Interview

Réussir une interview en 3 phases

Ça y est, vous avez rendez-vous avec un journaliste pour parler de vos services, de vos produits, de votre structure, de votre travail,… Voilà qui peut s’avérer d’une grande importance pour vous et votre carrière. Seul hic, vous ne maîtrisez pas l’exercice de l’interview.
Pas de panique : voici quelques conseils qui vont vous simplifier la tâche.

En amont de l’interview

Une interview se prépare, mais ne constitue pas un exposé comme vous en avez peut-être l’habitude. Ici, ne prévoyez pas d’apprendre un discours : le jeu des questions/réponses est un autre exercice, placé sous le signe de l’interactivité. Vous risqueriez de bafouiller et de montrer un manque d’assurance en tentant de relier les questions du journaliste avec vos réponses déjà prêtes.
Oubliez donc l’idée de demander à l’avance les questions qui vont vous être posées. Vous pouvez en revanche vous enquérir de l’axe de l’interview, en savoir plus sur les attentes du journaliste. Cela vous permet d’envisager un déroulé clair de vos propos, avec des phrases concises. Bien sûr, une interview télé diffère d’une interview papier ou web : votre intervention au journal télévisé national sera probablement réduite à moins d’une minute, alors qu’un support papier permet plus de développements.

Votre impératif doit en revanche être toujours le même : songez à ce que vous voulez que le journaliste retienne, ce qui est différent de ce que vous voulez lui dire. Vous pouvez préparer quelques phrases clés, courtes, faciles à insérer dans une discussion.

Le jour J de l’interview

Soyez détendu : le journaliste n’est pas votre ennemi, et il est là pour vous faire parler de sujets que vous connaissez bien. Si toutefois un point vous échappe, n’hésitez pas à interrompre succinctement l’entretien pour chercher l’info : vous avez le droit de ne pas tout savoir, et mieux vaut une courte interruption qu’un discours embrouillé en tentant de contourner la difficulté.

Répondez aux questions du journaliste. Ne les éludez pas. Votre entretien doit être une discussion fluide dans laquelle vous êtes à l’aise. Vos réponses sont courtes, et vous pouvez replacer vos phrases clés en modulant votre ton pour les mettre en valeur.
Hiérarchisez votre propos : les idées fortes en premier, pour susciter l’attention.

Votre concision sera un atout aussi vis-à-vis du journaliste : il restera ancré dans l’interview plutôt que de commencer à réfléchir à ce qu’il va devoir couper pour rentrer dans le timing imposé ou s’en tenir au nombre maximal de mots dont il dispose.

Vous devez utiliser des chiffres dans votre propos ? N’hésitez pas à les imager pour mieux marquer les esprits et être aisément compréhensible.
Dans le cas d’une interview filmée, soyez avare en gestes, utilisez votre langage corporel seulement pour insister sur les idées à faire passer.

Après l’interview

Vous avez loupé l’exercice filmé ? Pas de souci, demandez à recommencer !
Même les micros fermés et caméras rangées, faites attention à vos propos : tout ce que vous énoncez pourrait être utilisé, à moins d’indiquer explicitement qu’il s’agit de off.
Ne harcelez pas le journaliste pour connaître la date de parution/diffusion de votre interview : il fait ce qu’il faut pour que ce soit rapide.

Vous êtes satisfait de l’exercice ? Remerciez le journaliste d’un petit mot manuscrit, mais n’envoyez pas de cadeau pour éviter tout conflit d’intérêts, même supposé. Ce pourrait être mal interprété.

En conclusion et pour aller plus loin

Plus vous serez « bon » à l’oral et plus vous maîtriserez aisément l’exercice de l’interview, qui demande des compétences multiples.

Speciman vous aide à communiquer de façon fluide, à gérer votre stress, à développer votre capacité d’empathie… autant d’atouts qui vous seront utiles au quotidien (aussi) dans votre vie professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *