skip to Main Content
+33 (0)6 07 99 67 94 contact@speciman.fr
Stress : c'est à vous de réagir !

Stress : c’est à VOUS de réagir !

J’ai déjà évoqué le stress dans plusieurs articles (voir par exemple « Management : instaurer un niveau raisonnable de stress au travail ? Les dernières études », « Managez votre manager : dé-stressez-le ! » ou plus récemment « Rire et management »). S’agissant d’un sujet à considérer avec l’attention qu’il mérite, je souhaite y revenir ici.

Votre quantité de travail ne cesse de croître, vous avez cette réunion importante à préparer (car les réunions se préparent, cf. mon article « Managers : c’est la rentrée, révisez l’efficacité de vos réunions » !), vous devez rendre des comptes sur cet objectif trop flou qui vous a été assigné, votre petit dernier fait ses dents et vous empêche à la fois de dormir et de travailler plus tard pour éponger cette période de charge de travail intense… bref le stress vous gagne.
Mal du siècle, débouchant parfois sur le burn out, le stress est, pensez-vous, inhérent à votre quotidien. C’est là qu’est votre erreur…

Stress : c’est à vous de réagir !

Vous devez être lucide sur la façon d’appréhender votre stress : n’espérez pas trouver dans votre entreprise des solutions qui élimineront toutes les sources de difficultés. Ça n’est ni probable, ni faisant partie du rôle de l’entreprise.
Un chemin possible vers moins de stress passe en effet par une démarche personnelle et individuelle : ainsi, pour toutes les situations potentiellement stressantes que nous avons listées, c’est notre façon d’appréhender l’évènement qui influe sur notre façon de le ressentir.

La difficulté, c’est que cette façon de le ressentir ne relève pas de notre raison : nous sommes tous différents et percevons les situations de façon distincte de celle de nos collègues. Pour l’un, être interrompu alors qu’il expose un sujet en réunion sera ressenti comme une agression ou une intervention déstabilisante, et pour l’autre cela sera gage d’implication et d’intérêt.
Si votre manager ne répond pas à un bonjour, comment le prendrez-vous ? Comme un signe de mépris, ou comme la preuve qu’il est lui-même préoccupé ? (Nous avons déjà détaillé ce cas dans mon article « Efficacité et bien-être au sein de l’entreprise grâce au manager positif »).

Se sortir du stress, ou l’empêcher de survenir

Gérer son stress, c’est appréhender l’écart entre la réalité et nos représentations mentales de cette réalité. C’est souvent dédramatiser une situation : être interrompu n’est pas si grave et peut s’avérer intéressant, ne pas avoir de réponse à son bonjour alors que notre interlocuteur est dans ses pensées non plus : c’est ainsi que réagissent les personnes qui ne connaîtront pas de stress face à ces situations.
Cela signifie notamment prendre du temps pour écarter nos « ressentis réflexes » et réfléchir à :

  • appréhender les facteurs de stress, verbaliser ces facteurs pour aider à les dédramatiser
  • savoir décrocher du travail, prendre du recul pour diminuer son anxiété (faire du sport, avoir une activité créative, avoir une vie sociale riche,… après la journée de travail).
    La méditation de pleine conscience (très différente de la relaxation) permet de laisser passer les idées négatives sans les retenir : elle peut être une aide précieuse pour gérer son stress au quotidien
  • savoir dire « non » (il n’est raisonnablement pas possible d’accepter plus de travail même en période d’activité intense)
  • connaître ses limites (cette tâche n’entre pas dans vos attributions, ou il est possible de la différer, ou de la déléguer)
  • bien cadrer ses tâches (lever toute ambiguïté ou tout point peu clair sur les tâches qui vous sont confiées afin d’éviter l’incertitude, anxiogène)

 

En conclusion et pour aller plus loin

On le voit, la gestion du stress est bien personnelle, même si certains aspects relèveraient du manager. Mais c’est dans un monde idéal que le manager est lui-même toujours disponible, attentif à chacun et… non soumis au stress !

La thématique du stress est tellement prégnante dans l’univers professionnel que Speciman a développé une formation dédiée : « Mieux se connaître et gérer son stress » en développement personnel. Ces aspects se retrouvent dans d’autres prestations, toujours conçues sur-mesure pour s’adapter précisément à la réalité de chacun : voir par exemple la formation « Vente et négociation : Prospecter par téléphone ».
Le coaching individuel est également une bonne réponse pour travailler de façon concrète et personnalisée sur les facteurs de stress.
Alors n’attendez plus pour retrouver votre bien-être au travail : contactez-nous !

Cet article comporte 1 commentaire

  1. Cet article met en lumière de manière très pertinente l’importance de prendre en main sa propre gestion du stress au travail. Plutôt que d’attendre des solutions toutes faites de l’entreprise, il souligne que la clé réside dans notre façon d’appréhender les situations stressantes.

    La reconnaissance que chacun perçoit le stress de manière différente est cruciale. Ce qui peut être source de stress pour l’un peut être perçu comme un signe d’implication pour un autre. Cette prise de conscience nous invite à dédramatiser et à trouver des perspectives positives.

    Les conseils pratiques proposés, comme verbaliser les facteurs de stress, savoir dire « non » quand nécessaire, et prendre du temps pour des activités qui détendent et éloignent de l’anxiété, sont des outils précieux pour gérer son stress au quotidien. La mention de la méditation de pleine conscience est également très pertinente, soulignant son efficacité pour laisser passer les idées négatives sans les retenir.

    Enfin, l’article aborde la formation et le coaching comme des moyens concrets d’accompagner chacun dans sa gestion du stress. Une approche très complète et adaptée à la réalité individuelle de chacun. Bravo pour ces conseils avisés !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix − 7 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top