Une formation, un accompagnement, une demande de renseignements…
SPECIMAN est à votre écoute et vous répondra rapidement !

185 rue de la Pompe
75116 Paris
France

+33 (0)6 07 99 67 94+33 (0)6 07 99 67 94

Speciman-formation-e-learning-mooc.jpg

Formation professionnelle : un point sur l’e-learning et les MOOCs

Les MOOCs (Massive Open Online Courses – cours en ligne « ouverts et massifs ») ont le vent en poupe depuis quelques mois : souvent cités dans les médias, ils sont présentés comme spécialisés, souples et peu coûteux. L’idéal du manager ou du collaborateur pour mettre à jour ses connaissances ?

Faisons un point sur l’e-learning et les MOOCs : détaillons plus avant l’intérêt des MOOCs et de l’e-learning en général dans la formation professionnelle, à l’heure où 41% des salariés souhaitent se former dans l’année à venir*…

Formation à distance : une mode ?

Nous avons l’impression que la formation à distance est partout, et les MOOCs se sont multipliés depuis leur apparition voilà 3 ans à l’université de Stanford. De grandes entreprises les ont adoptés pour former leur personnel : Renault ou la Société Générale ont développé leurs propres outils, qui se veulent ludiques, souples d’utilisation et participatifs.

Bien sûr, la formation à distance ne recouvre pas seulement les MOOCs : l’e-learning s’est développé depuis les années 90 autour de nombreux médias (mobile learning, gaming,…). D’ailleurs, en 2013, 33% des salariés ont suivi une formation à distance** : on voit donc l’importance de ce nouveau moyen d’acquisition des connaissances.

E-learning et MOOCs vont-ils prochainement supplanter la formation traditionnelle (ie. en présentiel) dans l’entreprise ? Le constat s’avère moins simple qu’il n’y paraît…

E-learning et MOOCs : un constat mitigé

Les petites entreprises sont souvent agiles face aux nouveautés et bénéficient d’une structure souple qui leur permet d’envisager de se doter de MOOCs. Beaucoup adoptent de façon générale les méthodes de management et de formation des start-ups pour lesquelles les MOOCs sont des outils naturels.

Pour nombre de grosses structures en revanche, l’intérêt est moins clair : d’ailleurs de nombreux DRH ou Responsables Formation ne prennent pas toujours le temps de s’intéresser aux MOOCs. Quant aux autres, leurs interrogations sont souvent les mêmes : quelle est la valeur réelle du diplôme délivré à l’issue du MOOC, quels sont les « bons » MOOCs et ceux qui sont à écarter,…? Les réponses sont non standard et s’avèrent très dépendantes de l’organisme de formation, mais aussi de l’entreprise, de sa culture, des collaborateurs concernés, de l’objet de la formation…

Les bénéficiaires eux-mêmes sont parfois réticents envers la formation à distance : 1/3 des français ne sait pas ce qu’est un MOOC, et 32% ne voient pas l’intérêt de l’e-learning  comparé à une formation présentielle***. Les organismes de formation ont de ce fait un important travail de communication à réaliser.

Il y a 20 ans, le développement de l’e-learning laissait entrevoir une disparition rapide de la formation présentielle. Force est de constater que celle-ci se porte bien et résiste à « l’implacable » efficacité et à la souplesse de l’e-learning. D’ailleurs l’e-learning peut même être perçu comme un peu démodé, avec des vidéos vieillotes et les inévitables animations Powerpoint ne faisant que reproduire celles utilisées dans les formations présentielles, sans l’échange entre participants, point fort de ces dernières.

Alors pourquoi les MOOCs réusssiraient-ils à s’imposer là où l’e-learning reste minoritaire ?

L’offre technologique se diversifie, et les tablettes numériques comme les smartphones donnent facilement accès aux nouvelles méthodes d’enseignement. La téléphonie 4G accompagne ce mouvement : la formation devient possible où que l’on se trouve. Du coup, les contenus eux-mêmes se diversifient et les organismes de formation profitent de ces nouveautés : vidéos, sites ou applications interactifs, utilisation de réseaux sociaux… se multiplient et sont autant d’offres de formation renouvelées et souvent « ludifiées ».

La France : le blended learning valorisé

L’e-learning reste minoritaire en France (contre 65% de formations à distance au Royaume-Uni par exemple). Le blended learning, cette formation mixte alliant présentiel et e-learning est de plus en plus pratiquée dans l’entreprise française. En associant la souplesse de l’e-learning avec l’aspect rassurant et l’efficacité de la formation traditionnelle, elle comble à la fois les réticents au numérique et les aficionados des nouveaux supports, prenant ainsi en compte les différences et les besoins de chacun. Les jeunes salariés, notamment, sont ouverts à l’e-learning et aux MOOCs ; ils en apprécient  l’agilité et sont déjà habitués aux réseaux sociaux généralement inclus dans les MOOCs.

D’autres en revanche préfèreront de loin construire et fertiliser un réseau réel via une formation présentielle : la volatilité et l’aspect aléatoire du réseau virtuel ne les séduisent pas. Tous les salariés ne sont d’ailleurs pas forcément adeptes des nouvelles technologies et certains envisagent avec peu d’enthousiasme de rester seuls derrière leur ordinateur ou leur tablette. Ils sont en revanche attentifs face à un intervenant bien réel… et s’impliquent fortement dans la formation présentielle. Les organismes de formation doivent y prêter une grande attention : ces collaborateurs ne doivent pas tomber dans une « faille » numérique.

Les MOOCs : en pleine évolution

Les stratégies et propositions des organismes de formation se diversifient, des MOOCs « courts » de quelques minutes par session voient le jour, séduisant les collaborateurs peu enclins à apprendre via de nouveaux médias. Les solutions hybrides de blended learning sont plébiscitées par les entreprises : l’e-learning venant en amont du présentiel pour introduire efficacement une formation, et en aval pour consolider des acquis de la formation traditionnelle. C’est d’ailleurs la démarche de Speciman qui utilise fréquemment le mail, les SMS, le téléphone, les modules d’e-learning,… pour accompagner formations et coachings de façon personnalisée.

Un organisme de formation tel que Speciman accompagne votre entreprise dans ses choix pédagogiques, en fonction de son activité, de son projet formation, des besoins et attentes de ses collaborateurs, pour une formation professionnelle sur-mesure.

*Enquête Archimag et Serda Formation, décembre 2014
**Enquête Cegos, 2013
***Enquête AdoctA

Speciman : le partenaire en formation professionnelle, coaching collectif et individuel, team building et relation client de TOUTES les entreprises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *